Il était un jeune avec 26 années vieux, et avait une très bonne forme physique, avec  beaucoup des muscles et 1.82m de haut. Il était déjà dans l'armée de Roma pour huit années. Longinus est né en Sicile, une grande île dans le Sud d'Italie, dans la ville de Taormina.

Et pour cela, il aimait de parler de son patrie et aussi de souvenir des 18 années de la vie qu'il avait vécu là, en appréciant les paysages bucoliques où il a grandi comme un garçon terrible qui ne choisissait pas jour ni heure "pour faire une espièglerie".

Dans son ville les pluies étaient très rares. Dans le temps de été était bien agréable avec la température autour de 22 degrés centigrades, et presque il n'avait pas jours des pluvieux.

Cependant, il y avait aussi des jours inconfortables quand soufflait le "vent sirocco", une masse d'air chaud qui vient de Nord d'Afrique, seulement 150 kilomètres loin de l'île. Et pour être tant près de son patrie, dans ces occasions, le vent transportait une poussière microscopique qui couvrait la ville entière pour deux ou trois jours et paralysait presque toutes les activités. Les rues restaient pratiquement abandonnées et couvertes avec une couche de sable fin. 

Toutefois, dans ses mémoires il ne pouvait pas oublier les célèbres des vins Siciliens et surtout, le délicieux vin fabriqué par le seigneur Francesco, un voisin très travailleur, mais très avare. Malgré il ait eu une vivre amical avec ses parents dans l’enfance, le actuelle grade du rapport parmi eux était limité à un "économe": « bon matin », « bon après-midi », ou « bonsoir », qui était comme lui saluait, sans une expression amicale dans son visage. Il vendait ses marchandises avec une valeur très chère, parce qu'il était informé de la excellente qualité du vin, et aussi, il ne faisait pas bon grâce à aucune personne!

Longinus aimait beaucoup de vin, et la propagande que faisaient de ce là, laissez-le «avec eau dans la bouche».

Comme le d'argent il était toujours court, il a commencé à considérer avec très gravité l'idée de pratiquer une «opération mathématique», ou bien, soustraire le précieux vin de le dépôt du seigneur Francesco, et alors, sommer à son place de cacher ou "le transférer directement à son estomac".

Et c'est allé avec beaucoup de sagacité et imagination qu'il a élaboré un plan méticuleux pour dérober le voisin. Dans un de ces jours nuageux pour la poussière du "vent sirocco", avec un plan brillant, il est entré dans le dépôt principal, et a attrapé trois bouteilles du célèbre vin. Et quand a retourné à la maison il a laissé une note:

«La déesse Junon a passé ici. Elle a collé votre savoureux vin pour l'offrir au dieu de la guerre. Merci.»

Malgré leurs espiègleries, Longinus était un bon garçon, il a aidé ses parents dans l'agriculture et vendait dans le foire, les légumes, et les amandes qu'ils cueillaient avec le très grand de caprice, parce que c'était la source de revenu de la famille. Et toutes les fois qu’après la conclusion du travail il retournait à la maison, il rendait ses comptes des transactions avec ponctualité et méticulosité, en expliquant toutes les solutions des tâches qui étaient confiées à lui.

Dans son patrie, il a connu une jeune appelé Juliana, fille d'un voisin rural de nommé Taglivine. Cependant, les parents de la jeune souhaitant un futur meilleur pour leur fille, ils créaient toujours des plus grands obstacles pour prévenir que soit arrivé un éventuel mariage parmi eux.

Leurs rencontres étaient furtives. Dans plupart des temps, une salutation, un mouvement des mains, un changement de coups d'oeil passionnés, toujours de loin, constituaient les manifestations apparentes qui marquaient l'existence d’une sympathie, et d’intérêt mutuel parmi eux.

Le flirter déjà était maintenu pour trois années, quand Longinus en voulant un meilleur futur et une place de proéminence dans son pays, inclusif, de posséder une situation financière solide et confortable, il a décidé de chercher avec intérêt et persévérance, les moyens pour appartenir à la Légion des Centurions Romains.

Toutefois, c'était très difficile d’appartenir à l’élite des soldats de Rome. Au delà des exigences et qualités personnelles que le candidat devrait posséder, il aussi dépendait de ses descendants et primordialement, d’une puissante personne de l'influence afin de pouvoir obtenir ce travail.

Mais ce qui paraissait impossible, a commencé à se devenir réellement. À travers de un ami de son père qui habitait dans Messine il a connu le Sénateur Catan, qui s'est intéressé à lui et a promis qu'il serait un membre de la célèbre Légion de Centurions.

Les mois avaient été en passant... Finalement les bonnes nouvelles sont arrivées. Longinus devait chercher le Sénateur dans Rome, pourquoi existait une occasion favorable. Naturellement, il est resté joyeux et affligé pour décider ses difficultés et ainsi, incontinent il a commencé à préparez les choses. Il n’a pu pas laisser cette chance précieuse fuir. Avec l'aide de son famille, il a réuni les ressources financières nécessaires, et a voyagé par le centre du grand Empire Romain.

Là, après les présentations et la bureaucratie administrative, il a été enregistré dans l'unité militaire. Maintenant dépendrait de lui, de son bonne volonté, de le attachement, de la conduite personnelle et de son intérêt dans avoir une bonne performance dans la exécution de ses devoirs de soldat. Pour cette raison, dans la séquence des mois, il s’est déplié intensément dans tous les travaux avec l'intention de se montrer utile, et attirer la sympathie de son Superior, acquérant une place plus haute parmi ses compagnons.

Et c'a été avec beaucoup d'effort et sacrifices qui il a commencé à participer dans les plusieurs campagnes militaires et lutter au côté des soldats courageux et célèbres. 

Après avoir combattu pour sept années dans les champs de la bataille, son unité militaire a été envoyé à Palestine, avec l'objectif de garder l'ordre dans Jérusalem. Tous cette région et y compris le Judée, était occupé par l'Empire Romain.

Dans une certaine façon, c'était le commencement d'une nouvelle phase dans son vie, parce qu'il déjà avait un bon salaire, et avait une place prépondérante dans la garnison dans le Judée. Cela le proportionnait une certaine proéminence, et l'a donné à lui, la opportunité pour rêver dans se marier avec son inoubliable Juliana Taglivine.

Il a cinq années qu'il ne visitait pas ses parents et il a plus de six mois qu'il avait reçu les dernières nouvelles de son ville. Et les nouvelles ils étaient très petites, qui seule mentionnait sur la santé de ses parents et frère. 

Ainsi, pour une raison très naturelle, il était désireux de revenir à Sicile, rencontrer ses parents et amis, et primordialement voir celui qui occupait un grand morceau dans son cœur.  

Comme cela étaient les jours de Longinus, lorsque a surgi la mission avec les trois "malfaiteurs" dans le Golgotha, dans Jérusalem.

Page Suivante

Page Antérieure

Revient à l'Index